10 avril 2015

normal quoi !

lesupersherossontsensibles

Depuis toute petite, mes 4 ans probablement si j’en crois mon agenda personnel, je suis très sensible à ce qui peut être normal ou pas. A la relativité évidente de ce concept abscond. NORMAL. Mais oui bien sur. De fil en aiguille, à force de réfléchir à ce qui est normal ou pas, j’ai développé deux manies.

La première consiste à chercher du drôle, de la fantaisie dans TOUT, dans l’anormal au moins autant que dans le banal. Je préfère regarder le quotidien avec un oeil tout à la fois bienveillant (parce qu’il en faut des tonnes de bienveillance quand on est en contact du para-normal, de l’extra-ordinaire) et moqueur (parce que malgré tout c’est le rire qui me tient droite dans mes bottes). J’ai pris boudu option rigolade.

Ma seconde manie consiste à avoir une sorte de fascination pour les brillants, les super intelligents, les génies quoi. L’autre facette des a-normaux. Après avoir un peu grandi avec une moins moins moins, j’ai eu une attirance incroyable pour les plus plus plus. Et surtout, j’ai compris avec le temps que certains idiots pouvaient être brillants et vice versa.

Mais ce que je voulais dire surtout dans ce magma d’idées un peu brouillonnes, c’est que j’observe depuis quelques temps des tentatives de vrais bienveillants pour nous faire comprendre à tous que dans l’anormalité qu’on soit sous (handicapé) ou sur (précoce) normal, les frontières sont tenues. Ces nouveaux chercheurs ont même réussi à me prouver que finalement la frontière entre eux les exceptionnels et nous les « normaux » est plus que mouvante.

Dernièrement, ces réfléxions m’ont menée ici, et ou encore là bas ou ici et . Et tout ça m’a rendue très heureuse, m’a mise en joie. Alors bavarde comme je suis, j’avais envie de partager ces moments de bonheurs avec vous.

Tout ça pour dire que je connais des génies qui ne font pas leurs lacets ou peinent à remonter leur braguette, des débiles qui font rire avec eux, des normaux un peu dingues et que finalement, c’est l’humour et la bienveillance qui nous permet d’être ensemble.

A bientôt, bouddha bouDU !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *