19 février 2015

il était un petit avion, pirouette, cacahouète ! (titre le plus capillotracté de l’année)

 

Quand j’ai ouvert bouDU, en mars 2013, j’ai envoyé deux mails. Je vous avais parlé du premier ici et de ma fierté incroyable (toujours intacte tant cette femme est une sorte de role modele pour moi). Par contre, je ne vous ai jamais parlé du second mail.

Mon second, je l’ai envoyé à une autre femme dont j’admire le travail. Une illustratrice qui m’a donné envie de me lancer, moi aussi (même pas mal). Cette femme s’appelle Delphine Doreau. Elle représente ce que je voudrais être quand je serai grande. Elle touche à tout avec une virtuosité déconcertante mais surtout ses personnages me parlent. Ils sont humains, ils me font rire ou m’attendrissent, souvent ils m’émeuvent.

Alors je lui ai envoyé mon petit mail. Pour lui dire toute mon admiration ou presque et lui dire aussi que je me lançais (oui on peut dire que c’est une forme d’égo surdimensionné que d’écrire à des vedettes pour leur dire qu’on vient de sauter dans le grand bain, je vous l’accorde). Dans mon mail, je lui disais ma peur un peu aussi. Et je terminais en lui disant « c’est pas grave, on mangera des pates, on adore ça ici« . Et vous savez quoi ? Elle m’a répondu. Si. Un super gentil mail. Et dans son mail, elle m’écrivait que c’était passionnant, qu’elle adorait son métier et qu’elle commençait à mettre du parmesan sur les siennes de pates. Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai adoré cette image. Chaque fois que je file sur son blog lire un post, je pense fromage. Pour quelqu’un qui dessine d’aussi jolies souris, la boucle est bouclée non ?

Du coup, comme toutes les fans, dès que Delphine (je peux l’appeler Delphine, elle m’a envoyé un mail je vous dis, c’est une peu comme si on se connaissait) « sort » un nouveau livre (oui elle publie des livres aussi), je lutte pour ne pas l’acheter dans la seconde. J’ai failli, deux fois. Pour celui sur l’origami déjà et ensuite pour celui sur les objets en carton. Alors quand mardi dernier la maitresse de mon roi a fait grève, nous avons accompagné mon impératrice à l’école et nous sommes rentrés tous les deux à la maison. Mon roi a filé chercher le livre et à la faveur d’un colis reçu la veille, nous avons fait ça.

DDoreau1

Et quand je dis nous, c’est vraiment nous. Ces modèles sont simples à réaliser avec l’aide d’un enfant de 3 ans. Parce que c’est la force de Delphine d’aller puiser dans son quotidien pour nourrir sa créativité et de nous proposer des objets jolis et simples. Alors les modèles sont faciles. Vraiment faciles à faire. Et ils vous permettent de les faire à votre sauce. Ce jour là, nous étions en manque de gros scotch alors nous avons sorti la gouache. C’est mon roi qui a collé toutes les gommettes sur son tableau de bord (gros gros kiff du 3 ans, je vous le promets) et lui qui a peint les roues et les ailes. J’ai peaufiné le reste et en voiture / avion Simone (oui elle est facile, oui j’ai la grippe, oui j’ai maaaal).

DDoreau2

Tant qu’on est dans le chapitre redécore ta cuisine avec l’aide de ton enfant, laissez moi (ancienne phobique de la gouache en milieu domestique) vous donner quelques conseils. Tout d’abord, achetez votre gouache comme la maitresse de votre enfant (par litre) C’est de meilleure qualité, ça coûte moins cher et avec les couleurs primaires, celà vous permet de réaliser TOUTES les couleurs. Et votre enfant apprend vite par la même occasion. Personnellement, j’ai acheté la mienne ici (et ils ont une boutique en ligne). Ensuite, avec la venue des enfants, j’ai investi dans la toile cirée qui est, tout le monde le sait, la meilleure copine de la gouache. Troisièmement, c’est une assiette à dessert blanche qui sert de palette. Et enfin, je couvre l’enfant d’un torchon de cuisine. Comme ça, tout le monde est heureux et épanoui… Voilà, voilà.

Donc si vous ne deviez faire qu’un cadeau à votre pioupiou cette année, ce serait ce livre. Et comme les choses sont bien faites, lisez Delphine Doreau et c’est à vous même que vous ferez le cadeau.

Je vous laisse, j’ai piscine aspirine !

A bientôt bouDU !

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires

    Skye49

    Raaaan mais de plus en plus je trouve qu’on a plein de choses se ressemblent !!! Genre écrire comme ça, de façon généreuse et sans rien attendre. 😉 j’ai cette lettre qui est toujours sur mon « bureau » pour toi !… procrastination quand tu nous tiens!

      oh ben tu me l’envoies hein ! Moi j’aime bien les lettres. merci beaucoup pour ces gentils mots.

    Je suis très touchée de ton article, et rouge jusqu’au oreilles! Soigne toi bien, reposes toi!

      merci Delphine, je suis très touchée par ton univers, ça nous fait un point commun (yesss) !

    OMG le correcteur automatique ( encore plus rouge)

      Qu’est ce qu’il avait mis le correcteur ?

    barbara (suisse)

    buongiorno edith, en voyant une de tes photos sur IG il y a quelque temps avec une étagère-maison, j’ai moi aussi achtée le livre de Délphine Doreau! super!! alor merci pour cette « dritta » (je ne sais pas traduire… pour ce bon plan peut-être)!!plein d’idée à faire! j’éspère la grippe soit parti de chez vous et que tu soit mieux!! t’avais reçu ma mail pour les recettes? saluti cari ^___^

      Ah je suis super contente de t’avoir transmis le virus Doreau. C’est un bon celui ci 😛 Oui oui oui j’ai eu ton mail mais les vacances et les enfants m’ont tenues loin de mon ordi, je te réponds bientôt promis.

    Tu as toujours le don pour raconter de si belles histoires…tiens rien que pour ça, m’en vais aller faire un tour chez Madame Delphine (ben oui quoi, je lui ai pas écrit moi encore..) ! Très jolie voiture au passage ! Biz Edith

      merci merci, trois semaines plus tard, la voiture est cabossée, elle a connu quelques carambolages, mais elle trône toujours dans la chambre de mon roi. tu devrais te régaler chez Delphine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *