20 septembre 2013

votre boite à outils pour un DIY réussi (flingue inside, attention !)

pistolet

Tout DIY réclame un minimum de matériel. Et je voulais aujourd’hui vous raconter le bordel lister le contenu de mon tiroir à bricolage.  Dans mon tiroir, j’ai un mètre ruban, une grande régle, une bonne paire de ciseaux et un cutter. J’ai aussi un crayon à papier, une gomme, un feutre qui écrit sur le plastique et un crayon à tissu. Et at last but not least j’ai…mon pistolet à colle électrique ! Croyez moi, si vous vous attaquez à la déco d’un mariage, d’un grand diner, de vos faire-parts, ou de la kermesse de l’école, le pistolet à colle va devenir votre meilleur ami. Vous en trouverez sans soucis dans toutes les bonnes crêmeries boutiques de bricolage. Evitez les premiers prix qui sont assez peu fiables mais n’allez pas acheter le tout dernier sorti de la gamme non plus !

Ce que vous devez savoir sur son maniement c’est que… vous allez vous bruler ! Désolée mais vous n’y couperez pas. Du coup, vous devez savoir qu’il ne faut JAMAIS le dégainer en présence des enfants. Bon et ça fait maaaaal. Du coup, les mariées, faites moi plaisir, rangez votre engin huit jours avant la noce si vous ne voulez pas ruiner l’espérance de vie de votre esthéticienne chouchoute une fois qu’elle aura découvert les grosses cloques sur votre auriculaire. Mais promis, pour coller à la chaine, pour coller n’importe quoi, vous ne trouverez pas mieux.

Son fonctionnement est simplissime. Vous glissez un baton de silicone à l’arrière du pistolet et vous branchez. Vous attendez que ça chauffe et par petites pressions vous ferez monter votre premier point de colle.

Voilà, à partir de là, vous avez des millions d’options possibles puisque le pistolet colle absolument TOUT : tissu, plastique, coquillages, papier de soie ou verre TOUT est possible. Et comme ça colle très vite en grand nombre, vous pouvez monter sans angoisse votre atelier pompoms ou luminaires.

Pour fêter ça, je vous propose aujourd’hui un DIY bête comme chou. Il vous faudra, un petit pot en verre (super facile il suffit de manger des crèmes au chocolat ou des yaourts au lait entier), des bougies chauffe plat, et du papier de soie. Vous découpez une bande de papier de soie à la bonne hauteur de votre pot, vous mettez trois ou quatre points de colle et le tour est joué. Déposez la bougie chauffe plat et votre photophore est prêt.

photophoreMultiplié par 100 avec plein de coloris différents, vous obtiendrez le plus joli des chemins à la sortie de la salle de diner de votre mariage ou un éclairage coloré sur une table de noël ou de baptême. Le secret, vous l’aurez compris, c’est le nombre. Si mes DIY sont faciles comme chou, c’est votre imagination qui fera le petit plus !

Vous noterez sur cette photo qu’un petit ruban tout bête sur le papier de soie ça fait joli aussi. La nuit venue, les photophores déposés sur les pierres derrière le fut, ont éclairé la cour extérieure du mariage. C’était très joli et ça permettait à ceux qui voulaient prendre l’air de le faire dans un joli cadre bien qu’en pleine nuit et en plein nature. (photo de Cécile Cellerier)

photophores2

Allez zou, toutes chez Leroy Merlin ! A Lundi !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *