24 juin 2015

SOS cadeaux aux maitresses, nounous et ATSEM bonjouuuuuuuur !

Sans vouloir vous affoler nous sommes à J – 10 des vacances scolaires et j’en vois qui n’ont pas encore trouvé leur cadeau pour dire merci. Alors hop hop hop, bouDU vous guide, voilà les solutions à vos problèmes.

 

 

totebagprof2

Le tote bag maîtresse pour être la plus belle dans la cour de l’école, 18€ pièce et 3,70€ de frais de ports à peine, en trois jours chez vous.

 

carnet-1

Le carnet à la maitresse pour organiser tranquillou son année scolaire en se disant qu’on est la plus chouette, 9€ le carnet de 60 pages blanches, taille A5.

 

miroir-maitresse

Le miroir de la maitresse la plus gentille de l’école pour se dire qu’on est la plus belle en plus ! 10€ pièce.

 

ATSEM

Le miroir de l’ATSEM chouchou de notre pioupiou. Non parce que les jolis dessins c’est chouette, mais avec un joli miroir de poche c’est mieux. 10€ pièce.

 

totebagnounou1

Le tote bag nounou, pour dire merci à celle qui compte tellement dans la vie de nos pioux et grâce à qui on peut vivre pleinement notre vie de working mum.  SOLD OUT, RUPTURE DE STOCK (retour l’année prochaine promis).

 

miroir-nounou

Le miroir à la nounou, à glisser dans son sac. 10€ pièce.

Voilà, voilà. Tic Tac Tic Tac. Je fais partir toutes vos commandes le jour même si elles sont passées avant 14h00, le lendemain sinon et je vous ferai tout partir en lettre prioritaire, annoncé J+1 par la poste.

A bientôt bouDU !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 juin 2015

le cadeau à l’ATSEM

miroir atsem2 copie

Il faut avoir un tout petit en maternelle pour parler doctement de cet acronyme inconnu. Un ou une ATSEM. Elle est bien ton ATSEM ? Mon piou est raide de son ATSEM. Oui bien sur mais kezako ai je demandé à notre retour de Madrid quand mon impératrice est entrée en moyenne section de l’école du petit village où nous nous étions installés.

Agent Territorial Spécialisé de l’Ecole Maternelle…. Ahhhhhh, c’est la « dame qui aide ». Moui, j’ai compris. 3 ans et 4 ATSEM plus tard, je les ai rebaptisées moi les ATSEM, chez bouDU c’est une dame Attentive, Tendre, Souriante, Epatante et Magique. ATSEM quoi.

De façon laconique, beaucoup disent : c’est la dame qui aide la maitresse. Moui encore. Notre expérience en la matière c’est qu’elle aide surtout les enfants. C’est elle qui fait le lien entre le cocon de la maison et cette classe parfois un peu angoissante où l’on apprend à vivre avec les autres et plus entre soi comme à la maison. C’est elle qui sèche des larmes ou fait disparaitre un gros chagrin, j’ai rarement vu des maitresses faire de gros calins. Elles font des trucs épatants aussi mais le côté maternant, je l’ai toujours vu chez les ATSEM. Et ça, nous aussi, ça nous rassure.  C’est elle encore qui aide ces tous petits à aller aux toilettes alors qu’ils sont à peine autonomes. L’ATSEM de mon roi emmène les enfants à la bibliothèque de l’école une fois par semaine et les aide à choisir leurs livres. C’est notre fête du soir à la maison ensuite et c’est grâce à elle. Elles connaissent les petits défauts et les grandes qualités de nos pioupioux, nous interpellent dès que quelque chose leur parait suspect (chez nous un rythme cardiaque un peu élevé pendant les exercices psycho motricité), reconnaissent les yeux fermés 26 tétines et 26 doudous.

Bref, elles sont attentives, tendres, souriantes, épatantes et même magiques n’ayons pas peur des mots.

Quand j’ai voulu remercier l’ATSEM de mon impératrice l’an dernier, j’ai regardé un peu partout sur internet, farfouillé dans mon tableau fait main sur pinterest mais pas trouvé l’idée qui me plaisait bien pour dire toute la reconnaissance que j’avais pour elle. Impossible n’est pas bouDU, j’ai donc préparé un petit dessin, réfléchi longuement à ce qu’était pour nous Véronique et j’ai dessiné ce miroir.

Ca n’était pas le but mais elle a pleuré quand elle l’a reçu. Et moi quasiment avec.

Depuis, on a gâté aussi Patricia quand elle est partie à la retraite en novembre. Des larmes encore.

Et j’en ai gardé un de mon boudu stock pour Marie-Laure. Mais chuuuuut, ne le lui dites pas hein. Je compte sur vous.

ATSEM

Et vous savez quoi ? Il faut croire que mes petites idées sur les ATSEM sont partagées par beaucoup d’entre vous. C’est l’un des « best sellers » de ma boudu boutique. Si ma bonne dame. Magiques, je vous dis. Elles sont même magiques.

A bientôt, bouDU !

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 décembre 2014

j’veux pas aller à l’école…

… voilà ce que l’on a beaucoup entendu depuis septembre. Notre roi s’est battu comme un beau diable. Il a tout tenté : c’est trop loin, j’ai mal au ventre, j’ai peur de M, la cantine c’est pas bon, c’est pas intéressant, y a trop d’enfants et la maitresse elle est toute seule (véridique !)… Il a pleuré, crié, et puis peu à peu, je crois qu’il s’est résigné. Mais ces petits progrès (vous noterez que je sais rester modeste en la matière), je sais que je les dois en grande partie à deux personnes : sa maitresse L et son ATSEM P. Sans elles, sans leur bienveillance, leur sourire, leur dynamisme, leur abnégation (oui je sors la grosse artillerie, faites un tour dans une classe de petite section de maternelle entre septembre et octobre le matin et vous verrez que abnégation, c’est pas encore assez fort). Bref, mon roi a été entouré, on a beaucoup parlé et on a tenté de l’accompagner du mieux possible, de lui expliquer que c’était chouette l’école.

Il faut dire qu’on avait été habitué au modèle méga cool jusque là. Mon impératrice depuis toute petite, elle y va en courant à l’école. Pour vous donner une idée, jeudi dernier alors que nous devions lui faire faire l’école buissonnière pour monter sur Paris quelques jours, je lui laissais le choix. Mon impératrice, demain matin, tu veux rester avec maman ou tu veux aller à l’école ? …. Cherchez pas, elle m’a dédaignée. Je n’ai pas l’attrait des copines, des copains ou de la maitresse.

Alors quand notre second s’est révélé être plutôt associable à tendance réticente envers toute forme d’autorité, je suis tombée de l’armoire (bretonne l’armoire plutôt vous voyez…). Autant dire qu’avec mon roi, RIEN n’est gagné, chaque jour est une montagne à escalader et chaque soir, je suis contente que notre ascension se soit bien passée.

Quand P notre ATSEM chouchoute, bienveillance incarnée nous a annoncé début novembre son départ à la retraite pour début décembre, j’ai serré les dents, pensé à mon roi et aux 29 petits, à maitresse L et j’ai souri en la félicitant de cette nouvelle vie qui s’annonce plus calme pour elle. Pour lui dire au revoir, je n’ai pas hésité une seconde et j’ai plongé dans mon stock de miroirs. C’est pour des personnes comme P. que j’ai dessiné ce miroir. Je vous dis que j’ai fini dans ses bras ?

A noël, en temps normal, je n’offre pas de cadeaux à la maitresse. Mais là, j’ai envie de la remercier. Oui déjà. Dès noël. Parce que je crois qu’elle a fait un travail incroyable avec nos pioupioux, avec le mien en particulier. Parce que je pense que l’équilibre que nous avons trouvé est plus que fragile et que chaque jour, il faudra refaire ce chemin vers l’école en croisant les doigts pour que la magie opère à nouveau. Je lui suis tellement reconnaissante de m’aider à maintenir ce fragile équilibre que je lui offrirai un cadeau. Parce que les totebags, les carnets et les miroirs ont aussi été dessinés pour des maitresses comme L.

maitresse

A bientôt BouDu !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !