4 mai 2015

mamaaaaaaaaaan

Ouaip je sais, chez vous aussi, vous l’entendez le cri, souvent.

Mamaaaaaaaan l’est oùùùùù doudou / mon copter / ma corde à sauter / les chaussettes / le goûter etc etc etc. Vous l’entendez un million de fois par jour. Parce que vous l’êtes, mamaaaaaaaan je veux dire. Depuis 1 jours, dans six mois ou depuis des années. Parce que le premier enfant vous fait ce cadeau, ce cri primal : mamaaaaaaan.

Alors oui le 31 mai, on va faire la fête. Et que boudu de boudu,  j’ai eu envie de faire la ola à toutes ces mamaaaaans. Les travailleuses, les mères aux foyer, les solos, duos, recomposées, décomposées, les drôles et les angoissées, les intellos et les poules. Toutes. Surtout qu’on l’est toutes à la fois tout ça non ?

 

carnet super maman boudu

 

Vous pouvez faire ce cadeau à  vous-même ou gâter une maman chère à votre coeur. C’est un joli carnet tout rose, tout simple, rempli de paquerettes au dos, pour les égrainer, un peu, beaucoup à la folie. Dans ce carnet, vous écrirez votre premier roman, vous laisserez les enfants dessiner, écrirez vos listes de trucs à faire ou tout à la fois.

Il vaut 9 € et fait 60 pages. Il est ici CLIC

A bientôt bouDU !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 décembre 2014

j’veux pas aller à l’école…

… voilà ce que l’on a beaucoup entendu depuis septembre. Notre roi s’est battu comme un beau diable. Il a tout tenté : c’est trop loin, j’ai mal au ventre, j’ai peur de M, la cantine c’est pas bon, c’est pas intéressant, y a trop d’enfants et la maitresse elle est toute seule (véridique !)… Il a pleuré, crié, et puis peu à peu, je crois qu’il s’est résigné. Mais ces petits progrès (vous noterez que je sais rester modeste en la matière), je sais que je les dois en grande partie à deux personnes : sa maitresse L et son ATSEM P. Sans elles, sans leur bienveillance, leur sourire, leur dynamisme, leur abnégation (oui je sors la grosse artillerie, faites un tour dans une classe de petite section de maternelle entre septembre et octobre le matin et vous verrez que abnégation, c’est pas encore assez fort). Bref, mon roi a été entouré, on a beaucoup parlé et on a tenté de l’accompagner du mieux possible, de lui expliquer que c’était chouette l’école.

Il faut dire qu’on avait été habitué au modèle méga cool jusque là. Mon impératrice depuis toute petite, elle y va en courant à l’école. Pour vous donner une idée, jeudi dernier alors que nous devions lui faire faire l’école buissonnière pour monter sur Paris quelques jours, je lui laissais le choix. Mon impératrice, demain matin, tu veux rester avec maman ou tu veux aller à l’école ? …. Cherchez pas, elle m’a dédaignée. Je n’ai pas l’attrait des copines, des copains ou de la maitresse.

Alors quand notre second s’est révélé être plutôt associable à tendance réticente envers toute forme d’autorité, je suis tombée de l’armoire (bretonne l’armoire plutôt vous voyez…). Autant dire qu’avec mon roi, RIEN n’est gagné, chaque jour est une montagne à escalader et chaque soir, je suis contente que notre ascension se soit bien passée.

Quand P notre ATSEM chouchoute, bienveillance incarnée nous a annoncé début novembre son départ à la retraite pour début décembre, j’ai serré les dents, pensé à mon roi et aux 29 petits, à maitresse L et j’ai souri en la félicitant de cette nouvelle vie qui s’annonce plus calme pour elle. Pour lui dire au revoir, je n’ai pas hésité une seconde et j’ai plongé dans mon stock de miroirs. C’est pour des personnes comme P. que j’ai dessiné ce miroir. Je vous dis que j’ai fini dans ses bras ?

A noël, en temps normal, je n’offre pas de cadeaux à la maitresse. Mais là, j’ai envie de la remercier. Oui déjà. Dès noël. Parce que je crois qu’elle a fait un travail incroyable avec nos pioupioux, avec le mien en particulier. Parce que je pense que l’équilibre que nous avons trouvé est plus que fragile et que chaque jour, il faudra refaire ce chemin vers l’école en croisant les doigts pour que la magie opère à nouveau. Je lui suis tellement reconnaissante de m’aider à maintenir ce fragile équilibre que je lui offrirai un cadeau. Parce que les totebags, les carnets et les miroirs ont aussi été dessinés pour des maitresses comme L.

maitresse

A bientôt BouDu !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 décembre 2014

les jolies gravures de Sandrine Péron

Pour celles et ceux (c’est noël, j’ai bien le droit de croire qu’un homme, un seul lit ce blog non ?) qui me lisent depuis un moment, vous le savez, il y a un an et demi je suis tombée en arrêt devant une artiste et son travail : Sandrine Péron. De fil en aiguille, à force d’intrusions sonores et volubiles dans son atelier, j’ai réussi à la convaincre de me confier quelques gravures à la vente. Le temps a passé et j’ai même réussi à la convaincre de graver des mariés pour mes faire-parts. Le temps continuant à faire son travail, je crois qu’on peut écrire ici que Sandrine est maintenant une amie.

Sandrine, c’est une femme aux allures fragiles, timide, belle avec une volonté de titan (je veux dire, vous en connaissez beaucoup vous des aquaphobes qui commencent l’année dans le petit bassin d’une piscine et la terminent sur un surf au bout du bout du Finistère en juillet ? SI. Elle l’a fait.). C’est une femme d’artiste (rhalala les photos de son homme, si vous les voyiez…) et une maman gâtée (je suis déjà fan des dessins de Gaspard, c’est dans les gènes, c’est sur). A la tête de son atelier d’encadrement, aux commandes de sa galerie d’art, elle met en avant d’autres artistes. Vous l’aurez compris, elle fait comme beaucoup d’entre nous, elle fait rentrer 48h dans 24h et le tout avec un charme incroyable.

Oui je suis fan, oui je bade toujours mes amies comme disait ma mémé Etiennette. Mais c’est pour vous faire comprendre pourquoi ce sont CES gravures là et pas d’autres qui sont dans ma boutique. Parce que c’est beau, fin, chic parce que ça nous raconte des histoires, parce que c’est unique et parce que c’est porté par une belle personne. J’ai vendu presque toutes ses petits robes (il me reste une seule et dernière petite robe, toutes les autres se sont envolées dans vos maisons) et j’ai maintenant dans ma boutique un joli bestiaire. Oiseaux, chiens pintades et éléphants m’accompagnent depuis quelques mois. Si vous avez gardé une âme d’enfants, elles sont pour vous. Si vous vouliez joliment décorer la chambre de vos pioupioux, ne cherchez plus, c’est THE cadeau qu’il vous fallait. CLIC.

A bientôt BouDu !

 

il_570xN.583647862_4eq8 il_570xN.583654736_aqnb il_570xN.669393818_hb8c

voleurdecoeurbaleine-encadreelapinsurlalune

Rendez-vous sur Hellocoton !