16 avril 2014

le faire-part de Charlotte et Yvan

CY-FP1

Je vous ai déjà présenté le menu et le save the date de cette toute nouvelle collection qu’est Charlotte et Yvan, que j’ai co créée avec la photographe de mon coeur, . Je n’ai pas su résister, je vous ai gardé le meilleur pour la fin ! Voilà THE faire-part ! Alors ? Alors ? Il vous plait ?

Ce faire-part est tout à la fois doux, chic, fleuri mais pas girly. Si je devais me remarier, je crois que je le choisirais oui, bon, Edith et Marcel aussi, appelez moi Elisabeth Taylor !. Je tremble un peu j’avoue et j’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi, autant qu’à Cé et moi même.

CY-FP2

Il existe tel quel, en carte 10 par 15 cm à coins ronds, en couleur recto et verso. Au dos, j’ai voulu utiliser une photo de riz, comme un léger motif. Si vous n’invitez pas tous vos invités à votre dîner, un carton d’invitation au diner peut également l’accompagner, il vous suffit de me le demander.

CY-FP3

Charlotte et Yvan, je vous le propose à un tout petit prix tout doux puisque je le vendrai tel quel à 2,50€ pour moins de 100 exemplaires, et 2,00€ au delà. Je viens de le glisser dans la boudu boutique. Juste ICI.

Il ne vous reste plus qu’à m’envoyer un mail pour me raconter votre histoire d’amour et je vous préparerai ce faire-part fleuri.

A bientôt boudu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 février 2014

Je vous ai apporté quelques fleurs…

Tout va très vite en ce moment. BouDu file à pleine vitesse, j’ai à peine le temps de lever le nez. Vous dire à quel point tout ceci me comble est très en dessous de la réalité. La semaine dernière a défilé au rythme d’un contrat à rédiger pour un webmaster ami, à une séance photo avec la talentueuse Cécile Cellerier, à la confection d’un DIY spécial Saint Valentin pour la très jolie Amélie du super blog mariage Queen for a Day, au chouchoutage d’une chouette mariée qui bataille un peu avec sa maman à l’écoute d’une blogueuse en plein virage. Certains projets verront le jour, d’autres pas. C’est de l’énergie, encore de l’énergie et toujours de l’énergie mais ça, j’ai de la chance, j’ai eu double dose à la naissance.

Je vois le 1er mars date des un an de mon BouDu et le temps des bilans arriver à grands pas. Je ne vous mentirai pas, je tremble un peu. Parce que le verre peut se voir à moitié vide ou à moitié plein. Parce que créer son entreprise, se mettre en free lance, c’est un peu comme un cent mètres couru tout un marathon (et quand on connait mes aptitudes au sport…). Développer son projet, c’est rire, échanger, se tromper, échouer, tomber, se relever, trouver une nouvelle idée, s’organiser et recommencer. C’est apprendre aussi, beaucoup et gagner la certitude que c’est mon seul et unique leitmotiv, apprendre. Chaque jour. C’est aller à mille allure et parfois se payer le luxe de dire que l’on voudrait que ça freine un peu.

Ces derniers jours, j’ai vu Bordeaux à nouveau en tentant d’y projeter une nouvelle vie inconnue, j’ai battu des mains à la naissance d’un joli bébé, j’ai lu de nouvelles lignes comme je les aime, j’ai profité des quelques rayons de soleil de cet hiver pluvieux, j’ai crié après mon impératrice pour ses tous premiers devoirs et je me suis excusée. Cette satanée exigence trop envahissante dont il va falloir apprendre à se défaire. Tomber, se tromper et recommencer. J’ai bu du Bourgogne et mangé un délicieux plat de coquillages au fenouil du breton. J’ai dansé samedi soir sur de la musique live, la bière à la main dans un improbable pub de mon tout petit village. Cette semaine, j’ai écouté de la musique et peint mes ongles de pied en rouge pour faire revenir l’été.

Voilà, tout ça pour vous dire que je reviens très vite vers vous.

Je voulais aussi vous rappeler qu’il me reste quelques cartes pour dire je t’aime, juste ici.

Les mariées, j’ai deux faire-parts en cours sur ma tablette, deux créations à quatre mains qui m’ont rempli le coeur à rabord. Comme mes idées fusent, je vous montre tout bientôt aussi un nouveau faire-part de naissance pour celles qui attendent au chaud que les semaines s’écoulent.

Bon lundi boudu !

CeBouDu

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 septembre 2013

Pascal, Florence, Maylis, Cécile et moi

BouDu a un petit frère. J’ai joué les cachotières un peu, mais bientôt, promis, je vous ça raconte en détail. Le petit frère s’appelle BouDu Studio et le site est en construction.

Qu’est ce que le BouDu Studio ? C’est tout simplement la version professionnelle de la boutique à l’intention des petites et moyennes entreprises, des pros. Ce fut une grande joie pour moi quand ma BouDu boutique a drainé jusqu’à moi des professionnels qui cherchaient à remodeler ou compléter leur politique de communication. Le premier à m’avoir fait confiance s’appelle Pascal Danel, un grand, grand, grand monsieur de la chanson française. Du coup, BouDu a revêtu son habil de paillettes pour l’occasion !

Après plusieurs mois de travail, nous venons tout juste de finir le site internet de Pascal. Pour y parvenir, on s’y est mis à quatre filles, Cécile Cellerier aux photos, Florence Danel à la production ma fée miettes Maylis Lopez à l’intégration et moi, BouDu au design. Enfin, à l’arrivée, on parle surtout des regards croisés plus qu’une fonction chacune.

Quatre filles toutes dédiées pour que le « patron » soit accompagné tout au long de sa riche année à venir. Il sort un nouvel album d’ici peu (avec BouDu à la pochette, yes madame, c’est encore moi) et remplit le casino de Paris le 10 janvier prochain pour un concert hommage à Gilbert Bécaud. Quelle chouette façon de fêter cinquante ans de carrière non ? Cinquante ans de chansons !!!

Désormais, c’est Florence qui prend la barre du navire Pascal site internet et qui alimentera son blog deux fois par semaine avec tout un tas de surprises. Ne la manquez pas surtout ! Tout ça pour vous dire que, JE, enfin NOUS ne sommes pas peu fière du patron. Et j’espère que ce site vous plaira autant qu’on s’est amusées à le penser et le construire.

A mercredi !

site pascal

Rendez-vous sur Hellocoton !