28 mai 2015

la fête des mamans 2.0

fete des meres

Très logiquement, dimanche, c’est la fête des fleuristes, des confiseurs et des pâtissiers réunis. Si vous êtes maman, vous allez récupérer de ma-gni-fi-ques porte-torchons, bracelets de nouilles et autres chaussettes à iphones en pate fimo (si toi aussi tu as confectionné des cendriers quand tu étais petite, tope là ).

Bref, dimanche vous ne serez qu’allégresse.

J’ai eu envie de fêter les mamans à mon tour en partageant avec vous mes blogs mamans chouchous. Evidemment, j’entends déjà les grincheuses, oui mais bon, il manque « Sylvie la bonne patisserie » ou « Hortense les top DIY ». Vi. Je sais bien. C’est une bouDU liste, vous voyez. Une du genre subjectif. Mais si vous insistez, et je vois bien qu’il y en a pour insister, je vais vous expliquer pourquoi bouDU aime ces mamans là.

Ces mamans là sont vraies. TOUTES alignent sur le papier leurs doutes et leurs peurs. Toutes le font avec talent, de sorte que parfois, on sort d’un post en se disant : ah bah oui, moi aussi. Ces mamans là sont inspirantes. Elles sont parfois drôles, souvent émouvantes.  Et vous savez quoi ? La Pernoud et tous les bouquins sur la parentalité peuvent aller se rhabiller parce qu’avec ces mamans là, on puise de l’énergie et de bonnes idées chaque semaine.

Aucune n’est intimidante, aucune ne se revendique d’aucune tribu. Certaines montrent leurs enfants (et ils sont beaux dans l’objectif de leurs mamans), d’autres au contraire les cache (et pourtant, quand un bobo ou un  malheur pointe son nez, on a vite besoin d’avoir de bonnes nouvelles de cet enfant sans visage).

Toutes ou presque sont parfois, dépassées, bordéliques, drôles, perdues, échevelées. Comme nous. Toutes sont parfois hystériques, drôles, à fond dans leur projet, super heureuses. Comme nous. Et on en vient à se dire que zut de flute, on prendrait bien un café ensemble histoire de partager nos petites histoires à nous aussi, ces histoires qui font le grand bonheur d’être une maman. Qu’ont elles de plus que nous ? Je crois qu’elles savent transmettre ce qui fait nos vies de mamans. Et nous, nous parvenons à nous y regarder en miroir.

Tout ça pour vous dire que si vous cherchez des réponses à vos questions de maman ou tout simplement lire à quoi ça ressemble une maman, allez donc lire ces mums 2.0 qui toutes me touchent. Alors dans le désordre le plus complet, je vous invite à lire…

Marjolie Maman, et son double breton Céline de Merci pour le chocolat, les toulousaines la Mite Orange et Sysy in the city. Oum le blog depuis le Maroc, Maman Whatelse à côté de la forêt de Vincennes. Madame Zaza of mars en Provence. Les parisiennes Annouchka ou E-zabel. La lyonnaise Motherblogger. Toutes ou presque sont sur Instagram aussi, ont des pages facebook en plus des blogs et donc autant d’occasions de ne louper aucun épisode.

J’espère que vous aussi, vous vous attacherez à ces jolies mamans, à ces passeuses du quotidien. Jolie fête des mères à toutes.

Psst, vous me faites un cadeau ? Vous me dites qui est votre blogueuse maman préférée.

A bientôt, bouDU !

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 mars 2015

la première chambre

Ceux Celles qui me lisent régulièrement le savent, nous nous sommes installés chez nous, dans notre tout premier chez nous, dans une maison de rêve en juillet dernier à Bordeaux où est désormais installé mon boudu studio.

Quand nous avons récupéré les clés, le breton et moi même avons passé une semaine en tête à tête avec pour seul mobilier un matelas, un carton / table à manger et deux mini tabourets. Cette semaine a été magique. Nous étions tous les deux, les pinceaux et ponceuses à la main, la petite radio à grésiller pour chanter la journée. Les chambres des enfants ont été les deux premières pièces que nous avons attaquées. Pour qu’ils aient leurs nids, pour qu’ils se sentent bien dans cette nouvelle maison, pour qu’ils soient contents de notre décision de déménager pour longtemps cette fois promis après trois déménagements. Mais si la peinture a été faite immédiatement, il nous aura fallu plus de 6 mois pour tout fignoler.

Depuis cette semaine, tadaaaaaa, les chambres des pioux sont finies. Et comme je suis du signe astrologique du mouton ascendant paon faisant la roue, je vous propose une petite galerie photo de la chambre de mon roi. C’est tout autant pour flatter mon égo (ça c’est la partie pseudo inconsciente) que pour partager mes bons plans puisque toute la déco a été créée selon un mot d’ordre : Y A PLUS D’ARGENT !

Donc, pour préparer le nid de mon roi, j’ai commencé par compulser nerveusement pinterest et créer un tableau dédié aux chambres de mes rêves pour enfants. Assez vite, nous avons décidé avec mon breton de lui faire une chambre bicolore. J’avais cette obsession depuis que j’avais découvert la chambre d’Edgar chez Marion. Rien de bien compliqué, un niveau, un bon scotch et de la patience et votre pièce bicolore est faite. Ici, le bleu clair est fjord et le foncé matelot. Le matelot est peint jusqu’à 1 mètre, les 2 mètres restants sont en fjord.

decochambre1

La seconde contrainte a été : mon roi et ses parents doit pouvoir tout ranger facilement.  J’ai oublié de vous dire que mon signe astrologique chinois, c’est controlfreak et je dois avouer publiquement un amour immodéré pour les caisses et les sacs (et les sacs dans les sacs dans les sacs ajouterait mon breton persifleur). Si l’on prononce le mot organisation à mes côtés, je rentre dans une transe bizarre.

Tant que je suis au rayon nombreuses boites de rangement, j’en ai donc glissé quatre (2 bleues et 2 jaunes) sous son lit qui viennent de On range tout et qui m’ont permis pour 7€ pièce de trouver le rangement idéal pour les avions, les petites voitures, les bonhommes et les puzzles.

Pour les gros jeux en plastique immondes, j’ai eu la chance d’acheter chez mes chineuses préférées de sauvons les meubles cette caisse Nestlé Vintage. Après un bon nettoyage, je lui ai posé 4 petites roues et j’ai peint l’intérieur en bleu matelot pour rappeler la couleur des murs.

Pour finir sur les rangements, une caisse à roulette de chez Zara Home Kid (caverne d’ali baba géniale notamment au moment des soldes, les housses de couette sont top top top) garde les légos et un grand sac joli les déguisements.

Pour meubler cette chambre sans placards, la commode et la table de chevet ont été récupérées dans la maison de mes parents, vieux héritage d’une grand tante narbonnaise que j’avais conservé aucazou. J’ai tout poncé, traité au xylophène puis repeint. Pour la commode, j’ai acheté 4 échantillons dulux valentine à 3€ pièce et 4 boutons de tiroirs spaceboy chez Bianca and family à 5,50€ pièce ce qui m’a permis de remettre sur pied le meuble avec un mini budget.

decochambre2

Comme j’achête beaucoup trop de livres à mon roi, ils sont éparpillés entre sa bibliothèque, sa table de nuit et une grosse caisse en plastique vert qu’il garde précieusement le soir à côté de lui au moment où l’on quitte sa chambre (il s’endort deux heures plus tard en moyenne toujours au milieu des livres….).

Pour pouvoir lire tranquillement, accueillir les copains, sauter, faire un calin, on a investi dans une chauffeuse bleu marine. Habillée avec un joli plaid dessus, on oublie que c’est en théorie une horreur déco. Il ne se passe pas une journée sans que je m’y retrouve avec mon roi ou mon impératrice, c’était une très bonne idée pour faire une chambre cocon et un couchage d’appoint.

decochambre4

Son bureau m’a été offert par ma cousine et la chaise d’écolier chinée chez Sauvons les meubles. Le rideau est un vieux drap de ma mémé Etiennette teint à la machine (plus bête tu meurs, il suffit de mélanger à la teinture du sel fin et zou. Et non non non ça ne ruine pas les lessives suivantes).

Mon roi aime beaucoup sa chambre, encore plus depuis que j’y ai accroché au mur une affiche de ciné géante de son film préféré Planes 2, avec sa grande passion, les hélicoptères. D’ailleurs le plafonnier est un avion en bois offert par son ange-nounou l’année dernière qui l’avait chiné pour lui un dimanche ensoleillé.

Voilà, cette fois, je crois que vous savez tout. Au mur, j’ai accroché son abécédaire bien sur.  Et aussi son affiche lion que j’adore toujours autant 3 ans après. La semaine dernière, mon impératrice recevait 5 copines à la maison pour une petite fête improvisée et j’ai pu constater comme à chaque fois, que les enfants passaient d’une chambre à l’autre facilement et que la chambre de mon roi plaisait au moins autant que celle de sa soeur. Les deux chambres communiquent par une porte et je ne les retrouve que très rarement chacun dans sa chambre. D’ailleurs, si vous le voulez, une prochaine fois, je vous fais faire un tour de la chambre de mon impératrice.

Et vous, vous avez trouvé de chouettes astuces pour décorer / ranger les chambres de vos pioupioux ? Vous me dites ? Allez rassurez moi, je ne suis pas la seule folledingue à toujours tenter d’améliorer son organisation ? Si ?

A bientôt bouDU !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 octobre 2014

le petit commerce

Celà faisait un moment que je voulais partager avec vous certaines de mes adresses sur Internet, et notamment celles d’entrepreneuses, de femmes, parfois de mères qui comme moi, se sont lancées dans l’aventure de la vente en ligne et du sur mesure. Je voulais vous donner quelques idées pour vos prochains cadeaux, pour des enfants, pour soi, pour les gens qu’on aime.

Je crois que le point commun à ces entrepreneuses et à mon boudu, c’est le coeur. Ce coeur mis par chacune pour se lier aux autres, à faire entrer un peu de beau dans chaque maison. Et vous le savez, ça, ça me touche. Quand en plus, elles chouchoutent leurs clientes, alors là je suis aux anges. Chacune de ces entrepreneuses me fait penser que les éditorialistes du matin à la radio et dans les journaux devraient venir voir toute l’énergie que nous avons nous entrepreneuses pour ne jamais baisser les bras et travailler fort selon des règles économiques encore inexistantes il y a 10 ans (oui oui boudu se fait politique parfois, j’avoue). Parce que je crois que nous travaillons avec le coeur, au plus près de nos clients par des moyens virtuels, et que d’une certaine façon, c’est comme ça que se réinvente le petit commerce au 21ème siècle (un petit verre de vin blanc au comptoir anyone ?).

 

motherblogger2

Alors c’est parti, tout d’abord,  je voulais absolument vous parler de Soupe au Lait et de motherblogger qui se cache derrière. Si vous cherchiez un cadeau de naissance ou un cadeau de déco tout court, n’hésitez pas une seconde, si vous aimez les jolis tissus, le liberty, alors foncez chez Marion. Elle vient d’ouvrir sa boutique, créée à 4 mains avec son homme. La peinture est encore fraiche là bas. Personnellement, j’ai déjà chez moi les sous bocks de tasse à thé les plus jolies du monde, mon roi dort sur un coussin tracteur à son nom et j’ai pu offrir à ma soeur un coussin à son nom à noël.

sacatarte

Je ne vous cacherai pas que je bave sur ses sacs à tartes et que bientôt, je m’en offrirai un. Marion est entrepreneuse. Marion est maman. Marion est blogueuse. Marion est drôle. D’ailleurs, Marion et moi entretenons quelques échanges par mail ou IG depuis mon premier achat (j’ai dévoré son blog un matin l’hiver dernier). Et j’ai toujours un grand plaisir à échanger avec elle, tout comme certaines de mes clientes maintiennent un lien au délà du produit acheté. Voilà, BouDu ne pouvait qu’aimer Soupe au lait. Allez voir et dites moi si vous aussi, vous êtes tombées sous le charme.

 

J’ai une seconde entrepreneuse dont je voulais absolument vous parler, c’est Kraftille. Kraftille et BouDu se marient parfaitement bien puisque Sophie vous propose de vous offrir des tampons sur mesure, de jolis tampons pour embellir vos papiers, vos carnets, vos enveloppes, bref tout ce qui vous passe sous la main. Je vous avais déjà parlé de Sophie puisque je m’étais offert quelques tampons.

kraftille4

Cet été, quand j’ai voulu un tampon sur mesure avec mon logo dessus, je n’ai pas hésité, je l’ai contactée tout de suite. Une paire de semaines plus tard, tadaaaaaa, BouDu avait son tampon personnalisé. Donc vous l’aurez compris, si la naissance de votre bébé est proche, si votre mariage se prépare dans le grand secret, je suis à peu près sure que Sophie saura vous aider.

 

La dernière entrepreneuse dont je voulais vous parler a embelli mon été. Et oui, chose rare, je n’ai pas laché un bracelet. Oui bon, on s’en fiche, me direz vous avec raison. Vi. Mais je suis tellement peu branchée par les trucs girly (36-15 my life bonjour) que si si si, je vous assure c’est exceptionnel. Pour dresser le tableau, je porte mon alliance et…. c’est tout. Pour me porter chance, je porte les deux cadeaux de naissance de mes pioupioux comme des grigris et parfois un collier offert par le breton à notre arrivée à Madrid. Mais c’est tout. Du coup, quand May a attiré mon attention sur le travail de mulotB, j’ai trouvé ça joli mais j’ai passé mon chemin.

mulotB

Et puis May et MulotB ont fait une vente éphémère dont les recettes sont reparties intégralement à la lutte contre le cancer alors j’ai participé. Et c’est comme ça que ce bracelet n’a pas quitté mon poignet cet été. Et MulotB, je trouve qu’elle a un vrai talent pour proposer du bijou certes fantaisie (donc à prix accessibles) mais fin, féminin, délicat, bref, je suis fan fan fan. Elle est toute jeune Mulot, je ne sais pas grand chose d’elle si ce n’est qu’elle est toulousaine. Mais je suis devenue fan de son travail et j’espère que vous également.

 

Voilà, tout ça pour vous dire que chaque fois que je dois acheter un cadeau, que j’ai envie de me faire un petit plaisir, je cherche et farfouille sur la toile pour y dénicher des entrepreneurs. Ma liste est longue et je suis sure de revenir vers vous un de ces jours pour vous présenter d’autres objets mais surtout, j’aimerais vous donner ce goût de l’objet façonné avec coeur par un indépendant quelque part en France ou ailleurs, d’un petit commerçant, qui fait son bout de chemin à vos côtés et dont le coeur bat un peu plus fort à chaque nouvelle commande qui tombe parce que celà reste toujours un moment magique.

A bientôt BouDu !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !