11 septembre 2015

la bonne cause

boudu princesse charmante

Je viens de sortir la tête du sable et à priori, je peux plus lutter, l’année a repris, sans moi mais la rentrée a eu lieu. En retard, en retard, en retard. Ma tête est restée en vacances.

Heureusement la bonne cause me sort de ma léthargie. La bonne cause prend les contours d’une jolie fille, intelligente de surcroit, interne de médecine qui, pour des raisons que j’ignore mais avec une gentillesse et une énergie incroyable, a décidé de lever des fonds pour la recherche contre le cancer pédiatrique.

Au printemps, un matin, je reçois un mail de Mathilde. Un mail tout gentil, tout doux, d’une boudu membre de ma petite communauté me demandant si je voulais bien faire un petit quelque chose.

Alors j’ai fait. J’ai mes pioupioux, la simple idée que le crabe pointe son nez me file des angoisses inimaginables. J’ai vite attrapé ma tablette et habillé une jolie lapine pour la transformer en princesse charmante, rock and roll et drôle.

Pourquoi je vous raconte ça ?

Ben pour vous donner un moyen de mieux passer la rentrée que moi (j’ai du sable plein la tête). Vous filez voir la boutique éphémère de Mathilde, vous vous gâtez et TOUS les sous iront à la recherche. VI. Parce que chacune des 50 créatrices qui ont participé ont donné leurs pièces. Voilà.

Belle rentrée à tous, je reviens vite.

A bientôt bouDU !

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 avril 2015

A votre bon coeur

Le mois dernier, j’ai reçu un mail de Mathilde. Elle me demandait de l’aider. De l’aider à aider les autres. Et boudu, que je suis sensible à ce genre de démarche, les gens qui aident les autres seulement parce qu’ils ont un gros coeur. Dans la vie, Mathilde est étudiante en médecine. Si j’ai bien compris, elle passe son internat cette année (genre elle a rien à faire vous voyez). Et comme elle est plutôt libre donc et à priori pas du tout hyperactive en plus d’être souriante quand elle écrit (si si si, y a des gens, quand ils m’écrivent, je les vois sourire, cherchez pas, je les sens), elle s’est investie pour lever des fonds pour la recherche contre le cancer des enfants via l’association Enfants sans cancer.

Je suis maman, je suis vivante, nous sommes en bonne santé, je suis privilégiée, heureuse, chanceuse. Alors autant mettre un peu de ma boudu énergie à aider Mathilde non ? Cette année, Mathilde va ouvrir une boutique en ligne, avec l’aide de créatrices, et vendre au bénéfice de l’association des objets créés et offerts par les créatrices pour monsieur et madame tout le monde, vous donc. Pour la recherche, pour Mathilde, j’ai dessiné une affiche. Parce que nous sommes toutes des princesses charmantes drôles, si on veut.

 

boudu princesse charmante

Bientôt, je vous expliquerai les détails, vous raconterai comment aider Mathilde et les chercheurs, mais avant de vous abreuver d’infos, j’ai eu envie de vous présenter Mathilde, pour vous donner, comme je l’ai eue, une très grosse envie de l’aider. Vous allez voir en prime, elle est drôle. Et suivez la sur son twitter et son instagram. #venteI4M

S’il vous plait.

A bientôt, bouDU !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 mai 2014

la fête des mères ou le carnet maman superstar.

carnet-maman3

Chères amies,

Nous sommes le 9 mai et dans 26 jours, soit trois grosses semaines, vous allez, pour celles qui ont mis au monde de magnifiques pioupioux, être fêtées, que dis-je célébrées ! Pour les autres, vous allez devoir fêter votre femme préférée, j’ai nommé môman. BouDu ne pouvait pas passer à côté de ce grand moment d’auto-célébration.

Oui auto-célébration parce qu’il faut quand même que je vous raconte ma vie et que vous soyez témoins de mon drâme. Mon breton (que j’aime d’amour, tout le monde le sait) a autant d’intérêt à célébrer la fête des mères qu’à lire Garance Doré ou à comprendre la différence fondamentale entre crème BB et crème CC (moi non plus, mais c’est un autre débat). Bref, mon breton s’en moque. SI. Comme d’une guigne. Et donc à coup sur, le 25 mai, si ce n’était la bienveillance des instits et de la nounou, je n’aurais rien, nakash, queud, walou.

C’est comme ça qu’un beau matin d’avril, j’ai décidé de me vous dessiner un cadeau de fête des mères. Voilà, parce qu’en fait, je dessine pour vous moi. Enfin, vous voyez l’idée… Bref, bref, bref, je voulais donc vous présenter le petit dernier de mes boudu carnets.

carnet-maman1

L’est rose, l’est drôle, l’a 60 pages blanches, l’est PARFAIT pour écrire des listes, des mots d’amour, laisser les enfants y faire des dessins ou y gribouiller soi même quelques trucs quand on s’ennuie à mourir dans des réunions bidons (les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. toussa toussa).

carnet-maman2

Voilà, donc pour vous procurer ce joli carnet, il vous reste deux options : 1/ vous vous l’offrez puisque, comme moi, vous vous êtes accouplée à un breton génial mais peu porté sur les petites attentions qui changent TOUT dans un couple 2/ vous envoyez l’air de rien ce lien à votre moitié au cas où il serait à cours d’idées 3/ vous l’offrez vous-même à votre maman parce que comme ça, vous pourrez le lui piquer ensuite (ben quoi ? c’est normal, c’est maman).

Dès la semaine prochaine, je reviens vers vous avec de nouvelles idées de cadeaux en BouDu boutique. Roulement de tambour, j’ai des nouveautés au rayon « organise toi dans ta cuisine ».

A bientôt boudu, je vous laisse, je file à Londres ce we retrouver des filles formidables ! oh yea !

Rendez-vous sur Hellocoton !