9 décembre 2014

les jolies gravures de Sandrine Péron

Pour celles et ceux (c’est noël, j’ai bien le droit de croire qu’un homme, un seul lit ce blog non ?) qui me lisent depuis un moment, vous le savez, il y a un an et demi je suis tombée en arrêt devant une artiste et son travail : Sandrine Péron. De fil en aiguille, à force d’intrusions sonores et volubiles dans son atelier, j’ai réussi à la convaincre de me confier quelques gravures à la vente. Le temps a passé et j’ai même réussi à la convaincre de graver des mariés pour mes faire-parts. Le temps continuant à faire son travail, je crois qu’on peut écrire ici que Sandrine est maintenant une amie.

Sandrine, c’est une femme aux allures fragiles, timide, belle avec une volonté de titan (je veux dire, vous en connaissez beaucoup vous des aquaphobes qui commencent l’année dans le petit bassin d’une piscine et la terminent sur un surf au bout du bout du Finistère en juillet ? SI. Elle l’a fait.). C’est une femme d’artiste (rhalala les photos de son homme, si vous les voyiez…) et une maman gâtée (je suis déjà fan des dessins de Gaspard, c’est dans les gènes, c’est sur). A la tête de son atelier d’encadrement, aux commandes de sa galerie d’art, elle met en avant d’autres artistes. Vous l’aurez compris, elle fait comme beaucoup d’entre nous, elle fait rentrer 48h dans 24h et le tout avec un charme incroyable.

Oui je suis fan, oui je bade toujours mes amies comme disait ma mémé Etiennette. Mais c’est pour vous faire comprendre pourquoi ce sont CES gravures là et pas d’autres qui sont dans ma boutique. Parce que c’est beau, fin, chic parce que ça nous raconte des histoires, parce que c’est unique et parce que c’est porté par une belle personne. J’ai vendu presque toutes ses petits robes (il me reste une seule et dernière petite robe, toutes les autres se sont envolées dans vos maisons) et j’ai maintenant dans ma boutique un joli bestiaire. Oiseaux, chiens pintades et éléphants m’accompagnent depuis quelques mois. Si vous avez gardé une âme d’enfants, elles sont pour vous. Si vous vouliez joliment décorer la chambre de vos pioupioux, ne cherchez plus, c’est THE cadeau qu’il vous fallait. CLIC.

A bientôt BouDu !

 

il_570xN.583647862_4eq8 il_570xN.583654736_aqnb il_570xN.669393818_hb8c

voleurdecoeurbaleine-encadreelapinsurlalune

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 mai 2014

boudu ! c’est la fête des mères

Un peu d’autopromo aujourd’hui, je ne veux pas vous mettre la pression mais la fête des mères, c’est dans 12 jours.

Si vous étiez en cours d’idées, BouDu est là.

SP4robes

Tout d’abord, je voulais vous rappeler que BouDu vend des gravures originales de Sandrine Péron et je crois que ses petites robes font un très jolie cadeau plein de sensibilité. Enfin, moi j’adorerais ce genre de cadeau pour la fête des mères. Pas vous ?

carnet-maman1

Pour les mamans qui aiment faire des listes, noter leurs idées ou les chouettes moments de la vie, je vous propose le tout dernier boudu carnet qui est entré en boutique mais aussi les trois premiers que j’ai dessinés il y a quelques mois. Au quotidien, comme maman, j’ai TOUJOURS un carnet sur moi sur lequel je note un nombre incalculable de trucs plus ou moins utiles…

triorecto

Pour celles qui ont des mamans foodistas ou des maîtres des fourneaux, il y a les miams, qui permettent d’organiser au mieux ses menus sur la semaine. Vendu par 10 ou par 52, ils sont colorés et facilitent la vie des mamans !

menudelasemaineEnfin, j’ai une carte pour lui dire que vous tenez à elle, c’est pas pour rien que je l’ai appelée les mots doux. C’est un peu ce que l’on voudrait glisser à sa maman ce jour là non ?

boudulovecartes

Voilà, j’espère que vous trouverez votre bonheur dans ma boudu sélection pour les mamans.
Je ne résiste pas à vous écrire ici le proverbe juif que j’ai lu la semaine dernière et qui m’a fait hurler de rire:

Comme dieu ne pouvait pas s’occuper de tout, il a créé la mère

Voilà voilà.

A bientôt boudu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 février 2014

Edith et Marcel

EMBB1

Je suis fébrile aujourd’hui, un peu à l’image de la mariée qui va sortir de sa chambre et croiser les premiers regards sur sa robe et son sourire.

Il est là. Il existe. Je l’ai dans mes mains.

Il faut que je vous raconte. Quand j’ai rencontré Sandrine Péron il y a un an, une fois passée l’émotion incroyable que m’ont donné ses robes, je n’ai eu qu’une idée, en mettre une dans un de mes faire-parts. Les mois ont passé, les échanges se sont nourris et Sandrine m’a fait confiance et s’est lancée avec moi, main dans la main.

Elle a accepté non seulement de graver en exclusivité pour les mariées de BouDu mais elle m’a laissé ensuite bouger, transformer, colorer ses gravures pour en faire un faire-part et toute la papèterie d’un futur couple. A son image, en douceur, tout en sachant ce qu’elle voulait ou ne voulait pas, avec bienveillance, nous avons dialogué, ri, échangé et travaillé ensemble pour vous, futurs mariés.

Et le voilà. Mon premier faire-part à quatre mains. Je l’ai appelé « Edith & Marcel » parce qu’il me fallait un couple à la hauteur et que l’artiste et le boxeur me plaisaient beaucoup. Vous le trouvez en boutique ICI. J’espère qu’il plaira autant à mes mariées qu’il m’émeut. Parce qu’il est fin, beau, sensible et fragile, un peu comme une mariée qui va sortir de sa chambre pour croiser les premiers regards.

EMBB4

EMBB5

EMBB6

Rendez-vous sur Hellocoton !